Teenage girls

teenage girls3« Rien n’est plus beau que les commencements », disait Rilke. Rien n’est plus incertain aussi. Plus effrayant.

Des visages encore enfantins. Le regard dans le vague, inquiet parfois même. Une pudeur et une nonchalance dans la pause dues à leur âge. L’innocence et la dureté digne des héroïnes de Carson McCullers. Une candeur d’adolescentes qui s’accorde rarement au monde des adultes.

Capture d’écran 2015-02-26 à 18.53.18Douze ans est l’âge du dégoût, de la plus grande perspicacité, des armures qui craquent, et où l’on sent que l’on va basculer dans la vulgarité du monde  et ses vagues de sentiment incompressible. L’âge des refuges, où l’on se jette à corps perdu dans les rêves traversés de réminiscences et de secrets. Comme une carapace. Se berçant des paroles acidulées du tubesque Porque te vas de Jeanette. Les larmes aux yeux.

Capture d’écran 2015-02-10 à 22.20.23L’âge des illusions à fleur de peau. Ou cette voix qui s’élève dans la nuit comme une forteresse. Celle de Christine Pawlowska, d’une violence amère. « Jamais, jamais je ne deviendrai adulte. Ce n’est pas vrai. Ce n’est pas possible. Jamais je ne deviendrai comme ces écrasantes grandes personnes qui oppressaient mon enfance par la sécheresse de leurs raisonnements ». Des illusions qui restent, et sont comme un radeau qui va bientôt couler.

Chronique parue dans le DOUBLE n°28 en version anglaise, octobre 2014.

Lectures :

Capture d’écran 2015-02-10 à 22.27.13Capture d’écran 2015-02-26 à 18.52.50

 

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Littérature, Photobook, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s