Archives de catégorie : Quote

Desmond Hogan, The leaves on grey, 1980

« On refuse l’accès au passé, mais quelque chose est encore là, l’insatiable esprit qui anime une vision, l’expression d’un garçon ou d’une fille de dix-huit ans qui reconnaît la vie pour ce qu’elle est, un envol de l’âme au soleil … Lire la suite

Publié dans Quote | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Yannis Kiourtsakis, Double exil, 2000

« Paris renfermait en lui tant de nuit ! Avec une précision implacable, chaque crépuscule ramenait ces ténèbres qui immanquablement précipitaient tous les hommes dans l’amour et la mort, assignant à chacun sa part d’une vie commune mais toujours solitaire, le … Lire la suite

Publié dans Littérature, Quote | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Patrick Deville, Kampuchéa, 2011

« Nous sommes  une dizaine de naufragés assis sur des bancs, quelque part sur cette planète comme une grenade dégoupillée dans la main d’un dieu idiot et distrait. » Patrick Deville, Kampuchéa, Seuil, 2011, p. 16.

Publié dans Littérature, Quote | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Rêve de fuite #4 : Joseph Kessel, Wagon-lit

          « Combien de fois, dans mon enfance assez pauvre, ai-je rêvé sur les quais des gares devant les rames uniquement composées de wagons-lits et qui contenaient pour moi toute l’essence, toute la magie du voyage terrestre. … Lire la suite

Publié dans Quote, Rêve de fuite | Tagué , , | Laisser un commentaire

António Lobo Antunes, Memória de Elefante,1979

                            « Les trains partant de la station de Tamariz vers Lisbonne emmenaient avec eux, sur leurs banquettes vides, les vers de Dylan Thomas que tu aimais tant … Lire la suite

Publié dans Littérature, Quote | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Emmanuel Ruben, La ligne des glaces

« Entre une cheminée de briques bleues et une fenêtre en mandorle, c’est un grand visage de sphinge, qui semble taillé à même le ciel, le rebord de ses lèvres servant de perchoir aux mouettes. Dis-moi ce que ça veut dire, … Lire la suite

Publié dans Littérature, Quote | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Sigismund Krzyzanowski, Fantôme, (1920-1930)

  « Dans la rubrique Origines sociales, j’écrivais toujours Fantôme, et dans Occupation temporaire, je notais d’une écriture soigneusement calligraphiée : Humain.  » Sigismund Krzyzanowski, Fantôme, Verdier, 2012.

Publié dans Quote | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire