Archives par mot-clef : 1935

Luc Dietrich, Le Bonheur des tristes, 1935

  « De cette pourriture que j’aime, il sortira une oeuvre solide et d’autant plus pure et saine qu’elle aura été nourrie de vase, de sable et de chair crevée.  » Luc Dietrich, Le Bonheur des tristes, Le Temps qu’il fait, 2016. 

Publié dans Littérature | Tagué , , , , | Laisser un commentaire